EcoleDeLangues.be : language school in Brussels : French courses, English courses, Dutch courses, private classes, group classes, intensive courses, expatriate specific program
EcoleDeLangues.be : Ecole de langues Bruxelles : Cours d'anglais, de français, de néerlandais en petites classe, cours privés, cours de groupe, programmes intensifs, spécifique pour expatriés

Pourquoi apprendre le néerlandais?

pourquoi apprendre le néerlandais

Apprendre le néerlandais, je vous entends déjà. Quelle utilité ? Pourquoi apprendre le néerlandais? Je m’entends il y a vingt ans, dépitée que j’étais de ne pas connaître l’anglais mais de devoir me farcir des exercices interminables sur le rejet de verbe en fin de phrase dans la langue de Vondel. Et d’être incapable de la parler.

J’avais quinze ans. Un appétit d’apprendre… tout sauf le néerlandais. Et tous les beaux discours que l’on me faisait ne pouvaient me convaincre. L’anglais était déjà la lingua franca internationale. Il assoirait sa position plus encore dans le futur. J’en était persuadée.

Oui, et maintenant? Maintenant, j’ai 36 ans. Je parle anglais, bien sûr. Néerlandais aussi. Un peu. Pas suffisamment bien. Quelques mots d’italien… Et je suis en mesure de faire un constat : Le monde n’appartient plus seulement à ceux qui se lèvent tôt.

Le monde appartient aux polyglottes. Beaucoup l’ont compris.

Et si toi qui lit cet article en doute, laisse-moi te citer quelques noms de belges qui parlent français et néerlandais et qui devraient éveiller en toi quelque intérêt: Vincent Kompany, Romelu Lukaku, Nacer Chadli… pour ne citer que quelques noms de notre belle équipe de football nationale.

Si tu préfères la musique, le rap bruxellois est connu pour mixer le néerlandais et le français : zwangere guy, Roméo Elvis… Tu t’y connais probablement mieux que moi.

Les amoureux du septième art se régaleront avec des films comme Loft, De helaasheid der dingen et tant d’autres. De nombreuses séries cartonnent en Flandre mais aussi à l’étranger : Gevoel voor tumor, Spitsbroers, etc.

Les vieux arguments tiennent bien sûr encore. Trouver un job sans connaître le néerlandais peut rapidement se révéler être un vrai chemin de croix. La langue de Vondel est toujours et jusqu’à preuve du contraire la langue parlée par nos concitoyens du nord du pays! Cela ne suffit pas pour éveiller la curiosité de tous et motiver les troupes.

Apprendre une langue – quelle qu’elle soit – est difficile pour beaucoup. Cela demande du temps. Et de l’énergie.

Gardez donc en tête que l’avenir appartient aux polyglottes.  Et trouvez un moyen qui vous convient de l’apprendre.  Cherchez votre motivation !

Apprendre une langue, ce n’est pas étudier des listes de vocabulaire, assis sur son lit, un dimanche après-midi, en espérant une bonne note le lundi au cours. Apprendre une langue c’est se frotter à une autre culture, s’y intéresser, l’intégrer.

Une nouvelle approche est nécessaire. Loin des livres d’école. Loin des manuels poussiéreux.

Une langue vit. Il faut la vivre.

 
Comments